Le miel est l’un des plus anciens moyens de sucrer les aliments. Il est impérissable et sa fabrication demande beaucoup de travail aux abeilles.

Comment est-il créé et récolté ? Nous vous expliquons tout sur ce trésor de la nature à travers notre enquête du jour !

 

De la création à la fabrication du miel

Le miel est issu des fleurs, mais entièrement fabriqué par les abeilles. Pour attirer les abeilles, les fleurs sécrètent du nectar. Ce liquide sucré est ensuite récupéré par les abeilles et stocké dans leurs jabots.

Le jabot est une poche spéciale où commence la transformation chimique du nectar. De retour à la ruche les butineuses régurgitent (ok c’est pas très sexy) leur récolte et la transmette aux autres ouvrières qui vont s’échanger cette nourriture. Par la suite, le nectar se mélange à leurs salives et devient un liquide sirupeux.

Il est ensuite versé dans des alvéoles en cire dans lesquels il sèche.

Le travail se termine grâce aux abeilles ventileuses qui vont encore assécher la préparation. Lorsque la teneur en eau du nectar tombe en dessous de 20 %, l’abeille scelle l’alvéole et le miel est ainsi conservé !

 

L’apiculteur entre en scène pour récolter le miel !

La récolte est un vrai savoir-faire qui nécessite une application minutieuse afin de conserver l’équilibre de la ruche et la sécurité des abeilles.

La récupération du miel se fait en deux temps : sur le rucher puis à la miellerie.

 

Apiculteur en action, entrain d'enlever délicatement un cadre de la ruche

Il existe plusieurs techniques de récolte du miel :

  • La récolte cadre à cadre : c’est la technique la plus utilisée. Elle consiste à enfumer les abeilles afin de les chasser pour pouvoir récupérer les cadres. C’est une méthode rapide mais qui a un inconvénient, le miel peut s’écouler pendant l’enfumage…
  • La récolte au chasse-abeilles : un chasse-abeilles permet aux abeilles de passer de la hausse ( le haut d’un cadre) au corps de ruche ( c’est-à-dire en bas du cadre) sans possibilité de faire marche arrière.

Ce petit outil, fonctionne à la manière d’un entonnoir. Les abeilles se voient obligées de descendre en bas du cadre par ses petites sorties. C’est une technique plus sûre que la précédente car elle nécessite moins de fumigation et pas de coulée de miel.

  • La récolte au souffleur : cette méthode consiste à émettre un souffle sur les abeilles pour les repousser dans le corps de la ruche. C’est une méthode très rapide et efficace.

 

Passage à la miellerie :

Une fois les alvéoles ouvertes, il faudra enlever le miel des cadres. C’est là qu’intervient le super extracteur 💪. Dans une cuve plusieurs cadres sont installés. On actionne l’extracteur et grâce à la force centrifuge le miel est libéré et propulsé dans la cuve.

Le miel est ensuite filtré pour enlever les impuretés, notamment les restes de cire. Pendant plusieurs jours le miel repose à une température avoisinant les 20°C.

Enfin, il est mis en pot et prêt à être dégusté !

 

Allez, aux fourneaux !

Maintenant que vous savez comment est produit le miel, il est temps d’en profiter !

Bon et riche en bienfaits, le miel est notre allié santé et gourmandise. Il peut remplacé le sucre dans vos préparations de gâteaux.

Que diriez-vous de petites madeleines au miel pour le goûter du dimanche ?

Voici la recette :

Les ingrédients :

  • 125g de beurre
  • 3 œufs
  • 150g de farine
  • 5 cuillères à soupe de miel
  • ½ sachet de levure
  • 1 citron non traité
  • Une pincée de sel

    Madeleines chaudes au miel sortant du four, elles sont déposées dans un plats avec d'autres madeleines, gourmandises assurée
    Madeleines
  1. Préchauffez le four à 220°C. Lavez le citron et râpez finement le zeste.
  2. Fouettez les œufs avec le miel, une pincée de sel jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez la farine, la levure, le beurre fondu et le zeste.
  3. Remplissez à moitié les moules à madeleines avec la pâte puis enfournez pour 5 à 7 minutes. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil.

Ensuite, baissez le four à 200°C et continuez la cuisson 5 minutes.

Enfin, éteignez le four sortez le moule, attendez quelques instants pour démouler vos madeleines.

C’est prêt place à la dégustation… Miam !

Vous pouvez aussi réaliser cette recette en remplaçant le miel par de la confiture ! N’hésitez pas à retrouver notre super article sur Béatrice notre confiturière !

Pssst : Découvrez les bons miels de nos apiculteurs sur notre boutique ainsi que des ateliers pour les rencontrer !