Si tu ne connais pas la Socca tu n’es pas un vrai Niçois !

 

Aujourd’hui l’équipe Beeshary vous amène dans sa ville à Nice.

Ruelle du vieux Nice

La ville aux couleurs chaleureuses, bordée par la mer et proche des montagnes offre un cadre idyllique pour ceux qui ont la chance d’y séjourner.

 

On aime Nice pour sa beauté, son soleil mais aussi pour sa richesse gastronomique.

Entre les farcies, la tourte aux blettes, la salade niçoise, les fleurs de courgettes ou encore la pissaladière,

Niçois et touristes sont bien d’accord pour dire qu’on se régale à tout moment de l’année !

Mais il reste un incontournable dans la cuisine Niçoise. Une spécialité qui se défend sous le nom de la « Socca ».

Vous avez déjà sûrement senti son odeur enivrante dans les ruelles du Vieux-Nice …

La Socca est appréciée des petits comme des grands et en tant que bon Niçois on la déguste encore chaude et bien poivrée.

Une légende subsiste d’ailleurs sur l’apparition de la Socca.

 

Socca sur sa plaque entrain d'être découpée

En 1543 lors d’une attaque turque, une lavandière pris son courage à deux mains et brula le visage d’un attaquant turc avec sa soupe de pois chiche ! En passant derrière les remparts pour se cacher, elle récupéra quelques gouttes au fond de sa casserole et fit étonné par le goût de sa préparation…

Les prémisses de cette recette mythique remonteraient alors du XVIème siècle ( de cet événement) . Plus tard, c’est le repas du pauvre. Les travailleurs et notamment les pêcheurs mangeaient aussi ce met pendant leur pause ou avant de reprendre la mer.

Aujourd’hui, la socca est appréciée de tous. Chauffée au four à bois elle est préparée avec de la farine de pois chiche, dans une plaque de cuivre afin que la socca soit cuite de manière uniforme.

Pour obtenir une socca parfaite, il faut la surveiller des yeux. La socca se doit d’être croustillante sur le dessus et moelleuse en dessous.

Et pour tout vous dire… les sudistes adore la manger avec un bon verre de rosé bien frais au moment de l’apéro.

Alors ça donne envie d’en manger ?

A défaut d’aller en chercher dans le Vieux Nice, vous pouvez la réaliser chez vous. En attendant la réouverture de nos restaurants, on vous donne la recette de la Socca :

Les ingrédients :

-250 g de farine de pois chiches

-50 cl d’eau -6 cuillères à soupe d’huile d’olive

-1 cuillère à café de sel fin

-Poivre du moulin

 

Pour la préparation :

Socca sur une assiette dans le vieux Nice
Socca sortant du four

-Commencez par mélanger la farine, le sel et l’huile d’olive et ajoutez l’eau petit à petit pour ne pas former de grumeaux.

-Versez cette pate sur une plaque bien huilée. L’épaisseur ne doit pas dépasser 3mm.

-Préchauffez votre four pendant 15 minutes à 275°C Ensuite, placez le plat avec la pate dans le haut du four.

-Comptez deux minutes avant de changer de position en « mode Grill ».

-Laisse ensuite votre pate cuire pendant environ 7 minutes.

-Sortez le plat du four puis servez aussitôt en coupant des portions et en les saupoudrant de poivre. Petit conseil : Il faut surveiller la coloration, la socca doit être bien dorée.

Ps : si vous avez la chance d’avoir un four à bois dans votre jardin, la socca ne sera que meilleure !

Régalez-vous !

N’hésitez pas à retrouvez d’autres articles sur Nice et d’autres recettes sur notre blog !